Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.

Rallye de Luxembourg 2018

Publié le 12/07/2018

Rallye de Luxembourg 2018
Automobile
Après sa création en 2016, l’Ecurie Roude Léiw s’est rapidement forgé une bonne réputation.
Après un beau départ en 2016, une édition fantastique venait s’ajouter l’année passée, avec un plateau difficile à améliorer. 6 WRC et 6 voitures de la catégorie R5 étaient au départ… suivies de 3 S2000 et beaucoup de bonnes 4 roues motrices en Gr.N et en Gr.A.
A ne pas oublier la présence, également en 2017, du double champion du monde des rallyes et réelle coryphée de la discipline, Walter Röhrl, qui était à l’honneur en Porsche 911 RSR en voiture ouvreuse.

En début de cette année, l’Ecurie Roude Léiw a subi quelques revers. Pour des raisons de santé, quelques membres ont été forcés à diminuer leur niveau d’activité, ce qui a dévié du travail et des responsabilités supplémentaires vers d’autres membres. En plus, après 2 années pleines de succès, notre président a démissionné en printemps. Nous tenons à le remercier, car l’Ecurie Roude Léiw asbl n’aurait jamais été fondée sans lui. Un grand merci évidemment aussi à notre nouveau président, un poste désormais revêtu par André « Kik » Foxius.

Revenons au plateau de cette année : non moins de 69 voitures, précédées par 3 voitures ouvreuses seront engagées au Rallye Lëtzebuerg ces 13 et 14 juillet, dont 5 WRC et 10 R5 ! En plus de ces voitures des catégories les plus hautes au monde, on compte une Porsche 997 GT3, une Abarth 124 R-GT, und Fiat Punto S1600 et une foule de bolides de dernière génération en 4 roues motrices et en R2.

Parmi les engagés de 2018, on compte de nouveau Marijan Griebel, champion d’Europe ERC U28 en titre. Au Rallye Lëtzebuerg 2017, il fêtait sa première victoire au général au volant d’une Hyundai I20 R5, assisté par Johny Blom. Cette année, cet équipage réalise un rêve en engageant une Citroën DS3 WRC du team officiel français PH Sport.

Comme autres prétendants à la victoire en World Rally Car, on trouve notamment Chris Van Woensel (Mitsubishi Lancer) et Patrick Gengler (Subaru Impreza).

En plus de ces 2 habitués de la classe ultime en rallye, on trouve deux pilotes novices dans cette catégorie, dont Bob Kellen, connu surtout derrière le volant de la Ford Fiesta R2T ou de sa Ford Escort MKll. L’année passée, Bob était au départ avec une Fiesta R5, mais il a dû abandonner très tôt pour des raisons mécaniques. Cette année, il essayera pour la première fois une Ford Fiesta WRC de 2016, son but étant principalement la prise de plaisir et l’arrivée samedi soir.

Avec une voiture identique, on verra Charel Arendt, qui n’a plus roulé en rallye depuis 2 ans. Son dernier départ date du Rallye Lëtzebuerg 2016, quand il terminait au 8e rang final sur une Citroën DS3 R5. Cette année, son but sera sans doute d’améliorer ce résultat.

En plus des WRC, il faudra garder à l’oeil quelques pilotes très rapides en R5, dont surtout le champion du Luxembourg des Rallyes de 2016, Steve Fernandes, au volant de sa nouvelle Skoda Fabia.

Un autre pilote rapide qui fera ses débuts en R5 au Rallye Lëtzebuerg est le leader du championnat luxembourgeois actuel. Il n’est pas encore très connu au Grand-duché, mais son nom devrait l’être parmi les fans du sport automobile. A 19 ans, le Luxembourgeois Grégoire Munster dispute actuellement sa 2e saison en sport automobile, avec quelques résultats extraordinaires. Ce sera sans doute intéressant de suivre son rallye, pour sa première en 4 roues motrices, sachant qu’il n’a piloté que des Opel Adam Cup ou R2 jusqu’à présent.

Un autre pilote luxembourgeois au volant d’une R5 sera Gilles Jacoby. Comme sa DS3 R3 n’est pas encore reconstruite après un accident il y a quelques semaines, Gilles a loué une Ford Fiesta R5, le même type de bolide qui sera aussi engagé par Ronny Foxius, habitué à cette monture depuis 2 ans.

En catégorie R5, ils affronteront entre autres le Luxembourgeois Tommy Rollinger (208), les Belges Olivier Collard (Fabia) et Alain Litt (Fiesta), le Hollandais Erik Morée (DS3) ainsi que les Allemands Uwe Gropp (DS3) et Heinz-Walter Schewe (Fabia).

Il sera également intéressant de suivre le champion du Luxembourg en titre, Yann Munhowen, qui essayera sans doute de se mêler à la bataille des R5 avec sa Mitsubishi Evo8.

La liste de départ est de nouveau très internationale et nous sommes fiers d’organiser cette édition du Rallye Lëtzebuerg de nouveau sous la bannière nationale « Luxembourg, Let’s Make It Happen ».

Les amis du sport automobile pourront donc assister à un vrai spectacle ces 13 et 14 juillet.

Le vendredi entre 16 et 20h aura lieu le shakedown Classic Workshop Luxembourg avec son départ à Merscheid.

Au programme du samedi, on trouve 4 épreuves spéciales différentes, qui seront disputées chacune 2 fois, ce qui fait un total de 8 tracés chronométrés.

Pour commencer, les pilotes se dirigeront vers Brandenbourg pour prendre le départ de la spéciale FORD STORE PAUL WENGLER, suivie par la spéciale S+B INBAU avec son départ à Kautenbach. Cette boucle sera reprise après une assistance de 20 minutes à Hosingen.

En début d’après-midi, après le regroup et un service de 30 minutes à Hosingen, suivra la spéciale no.5, RACESHOP.lu, qui sera démarrée dans le village de Pintsch. Elle sera suivie par la spectaculaire show de 25 kilomètres contre le chrono, SCHILLING.lu, qui attire chaque année une foule de spectateurs dans le village de Rodershausen. Après un 3e passage à l’assistance à Hosingen, ces 2 spéciales seront également reprises lors de la dernière boucle du jour, avant que la 1re voiture rejoindra le podium d’arrivée à Hosingen vers 19h20.

Les résultats du rallye seront disponibles en live-timing via www.rallye.lu. Des informations supplémentaires seront le cas échéant publiées via le site Facebook http://www.facebook.com/rallyedeluxembourg/.

Communiqué par l'Ecurie Roude Léiw
 


Vers le haut