Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.

Début prometteur en GT3 pour Clément Seyler!

Publié le 27/07/2020

Début prometteur en GT3 pour Clément Seyler!
Automobile
Clément Seyler a effectué ses premiers pas en GT3 ce week-end sur le circuit d’Imola en Italie. Engagé en catégorie Pro-Am, le Luxembourgeois est monté sur le podium!
L’annonce est tombée en fin de semaine passée: Clément Seyler disputera sa première course en GT World Challenge Europe avec l’écurie française Saintéloc Racing! Équipe bien ancrée dans le championnat SRO, elle confie le volant de son Audi R8 LMS GT3 #26 engagée en catégorie Pro-Am au Luxembourgeois, épaulé par Michaël Blanchemain et Arthur Rougier.
 
Première manche du championnat Endurance Cup 2020, les 3 heures d’Imola sont une grande première pour toutes les écuries; 46 voitures engagées au total, dont 12 en Pro-Am, le spectacle est garanti!
Très rapidement, l’équipage #26 prend ses repères, montrant un bon rythme et se place à chaque session dans le haut du classement.
 
Mais lors des qualifications samedi soir, au moment où l’erreur n’est plus permise, un amortisseur casse sur l’Audi. Résultat, un temps chrono qui place Clément et son équipe en 42ème position sur la grille de départ pour la course de dimanche. Une remontada est alors obligée pour la Saintéloc Racing #26!
 
Sur l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari, un tracé old school qui ne laisse aucune place à l’erreur, le défi est de taille pour l’équipage #26.

Après un départ marqué par bons nombres de neutralisations, Michaël Blanchemain - qui a pris le départ - laisse la place à Clément; ils occupent alors la 36ème place générale.
Bien décidé, il remonte un à un ses concurrents jusqu’en P30, avant de remettre la voiture entre les mains d’Arthur Rougier. Pour ce dernier stint très animé, le Français gagne encore des places et passe sous le drapeau à damier en 24ème position générale et 3ème dans leur catégorie! « Le niveau dans ce championnat est très élevé. Nous avons eu de belles bagarres et sommes ravis de terminer sur le podium! » confie-t-il à l’arrivée.

Seyler_GTWC_Imola_2020_2-(1).jpg

Pour sa première participation en GT3 et à bord d’une Audi R8 LMS GT3 qu’il ne connaissait pas il y a encore quelques semaines, Clément Seyler monte sur la troisième marche du podium. « C’est un super team, ils ont fait du super boulot. Je suis content d’avoir découvert le GT3 mais nous allons travailler dur pour être meilleur au Nürburgring. »

On le retrouvera pour la deuxième manche du championnat les 5 et 6 septembre prochains aux 6 heures du Nürburgring pour une épreuve quasiment à domicile!

Photo: (c) Dirk Bogaerts


Vers le haut