Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.

LES FRANGINS MUNSTER ONT FRAPPÉ FORT: SEUL MANQUE LE RÉSULTAT

Publié le 10/09/2020

LES FRANGINS MUNSTER ONT FRAPPÉ FORT: SEUL MANQUE LE RÉSULTAT
Automobile
Charles et Grégoire Munster ont respectivement pris part au Rallye du Mont-Blanc Morzine et à la manche estonienne du WRC le week-end dernier.
Tous deux semblaient être en route vers un résultat de choix, avant d’être victimes d’un souci identique : un bris de transmission. Pas les résultats escomptés, donc, mais la manière y était.

Grégoire Munster et Louis Louka ont pu profiter du soutien de Hyundai Belux et de Hyundai Motorsport Customer Racing pour prendre part à un premier rallye WRC avec leur Hyundai i20 R5. Après leurs participations à succès en BRC et en ERC, il s’agissait d’une nouvelle étape dans leur programme d’apprentissage. Sur ce parcours aussi difficile que cassant, Grégoire Munster a subi les affres de la crevaison à quatre reprises lors de la journée de samedi, et par manque de roue de rechange, il a été contraint d’anticiper en privilégiant un rythme à mi-chemin entre l’attaque et la défense. Ce qu’il a accompli d’excellente façon, clôturant cette première journée de course en 7ème position du classement WRC 3. Le dimanche, l’objectif était de prendre le meilleur sur Ciamin. Le Français pointait au sixième rang en WRC 3 avec un avantage de 18’’3. Grégoire Munster parvenait à ses fins mais devait abdiquer dans l’avant-dernière spéciale, un souci de transmission lui coûtant beaucoup de temps. Après une réparation de fortune juste avant le départ de l’ultime tronçon, il parvenait à rallier pour la sixième fois consécutive l’arrivée d’une épreuve.

“Les WRC ne nous ont pas facilité la tâche, analyse Grégoire Munster. Comme ils disposent d’une grosse puissance à passer au sol, le terrain est retourné et elles creusent de profonds sillons. Tout cela a une influence sur le matériel. Le samedi, nous avons crevé pas moins de quatre fois. Et le dimanche, la transmission a cassé dans l’avant-dernière spéciale, ce qui nous a empêchés de concrétiser notre objectif, à savoir un top 5 en WRC 3. C’est frustrant, mais je veux surtout retenir notre prestation. Nous avons fait preuve de régularité, tandis que nos chronos se sont clairement améliorés. Le dimanche, nous sommes parvenus à refaire notre retard de 18’’9 sur Ciamin, et même à le transformer en avantage de 7’’7. Au moment où la transmission a lâché, nous avons fait preuve de caractère, nous sommes restés concentrés, nous sommes parvenus à démonter l’axe endommagé et ainsi atteindre l’arrivée du rallye. Pas avec le résultat espéré, certes, mais avec l’envie de continuer à y croire en dépit des circonstances. Cela aussi fait partie du processus d’apprentissage.’’



Charles Munster a entre-temps disputé deux épreuves avec la Peugeot 208 Rally4. Après une première journée de course difficile au Rallye Terre de Lozère, les choses se sont clairement améliorées le lendemain, au point qu’il a pu enregistrer une troisième place dans la catégorie deux roues motrices. Le week-end dernier, si l’on excepte un souci technique, le jeune loup peut se targuer d’une prestation parfaite dans le cadre du Rallye du Mont-Blanc Morzine. Lors de la première journée, il améliorait de manière remarquable ses chronos au deuxième passage dans les spéciales, pointant chaque fois dans le top 5 de la 208 Rally Cup France. On ne peut dès lors que regretter ce bris de transmission qui l’a renvoyé en 11ème position de la compétition. Le deuxième jour, Munster pointait de nouveau de manière régulière dans le top 5, pour finalement atteindre l’arrivée en dixième position dans sa catégorie.

Charles_Munster_2020_Mont_Blanc.jpg

“On peut se targuer d’une très belle épreuve qui nous a permis d’apprendre énormément, explique Charles Munster. Dès le début, nos chronos étaient bons. Il est vraiment dommage que ce bris de transmission nous prive d’un résultat de choix. Nous avons en effet perdu plus de sept minutes. En dépit de ce coup du sort, nous ne nous sommes pas laissés démonter, nous focalisant sur notre mission : accumuler de l’expérience, tenter de comprendre la voiture et constamment améliorer nos chronos. Tout au long du rallye, la progression a été correcte, et c’est cela que je souhaite retenir de cette participation.’’

Texte: BMA Autosport
Photos: Bernard Munster


Vers le haut